Bilan du HBC : -18 garçons

Un club familial et convivial où le débutant et le haut-niveau régional se côtoient dans une structure adaptée et réglementée.

Bilan du HBC : -18 garçons

On continue notre tour des différentes catégories du HBC à travers le bilan des -18 garçons, entraînés cette année par Martin Delalande, Camille Babsky et Benjamin Benoît.

« Achevée prématurément, la saison 2019/2020 aura avant tout été unique pour les -18 du HBC.
En effet, l’équipe a dû se reconstruire et subir les nombreux départs des plus grands. Les plus jeunes ont dû devenir les cadres d’une équipe prometteuse, et affirmer leur statuts de leader pendant les confrontations. Au total, notre effectif comptabilisait pas moins de 19 jeunes pour une seule équipe. Le groupe était très agréable, une bande de copains prêts à tout donner pendant 60 minutes.

En ce qui concerne les entraînements, Benji, Camille et moi-même (Martin) se sont attachés à rendre le groupe homogène. Les plus jeunes ont su prendre leurs marques et s’investir, presque davantage que les plus grands. La progression de l’ensemble des joueurs était remarquable : « quand on voit qu’au début ils avaient du mal à faire des passes, on s’est dit qu’on avait du pain sur la planche » dit Camille. Nous sommes passés d’un groupe hétérogène avec beaucoup de lacunes à un groupe unis et sérieux (ou presque 😉).

Du côté de la compétition, nous pouvons dire que l’équipe a dû se montrer robuste. L’objectif a été simple : profiter un maximum du niveau de l’AURA masculine pour s’améliorer par la suite. Cette expérience aura porté ses fruits, notamment en deuxième phase, où les jeunes se sont montrés supérieurs en terme de jeu. « La saison tronquée n’aura pas permis aux joueurs de remonter dans le classement cependant, mais qu’importe, l’essentiel est qu’ils ont pu progresser et affirmer l’étendue de leurs capacités pour l’année prochaine ! » annonce Benji.

En résumé, notre groupe a vécu une saison mouvementée, mais s’est montré solide dans la bonne humeur, une devise indivisible de notre cher HBC !«